Plantes aromatiques

Publié le par Amandine

Plantes aromatiques

Ciboulette, persil, menthe, sauge, basilic, aneth, fenouil, romarin, sarriette, thym, origan, estragon, coriandre, citronnelle, ... Plantes aromatiques en tout genre, nous voilà !

Ces herbes ont de multiples vertus: alliées santé, beauté, cuisine. Source d'antioxydants, riches en vitamines et minéraux, utiles pour les troubles digestifs (nausées, ballonnements, transit, ...), elles permettent surtout d'assaisonner nos petits plats maison, évitant ainsi un apport excessif en sel ou matières grasses.

Pour profiter au maximum de leurs bienfaits, le top est de les consommer bien fraîches.

Le printemps installé et les Saints de Glaces passés, si nous n'avez pas encore préparé vos plantations de l'année, il est grand temps !

Que ce soit en ville ou à la campagne, en pot ou dans le jardin, avoir des plantes aromatiques fraîches pour cuisiner est à la portée de tous. Jardinier débutant ou expérimenté, les herbes aromatiques sont indispensables.

Rassurez-vous, il n'est pas nécessaire d'avoir la main verte. Ce sont des plantes qui demandent peu d'entretien. Tout d'abord, se rendre en magasin pour acheter graines ou plants bio de préférence. Choisir un bon terreau pour plantes aromatiques. Renseignez-vous pour savoir de quel type d'exposition au soleil vos plantes auront besoin. Le basilic par exemple apprécie l'exposition au soleil, tout comme la ciboulette. Une fois décidé le lieu, les installer correctement et regardez-les s'épanouir. Arrosez de temps en temps.

Petites astuces :

A la maison, nous récoltons nos herbes aromatiques quelques minutes avant la fin de la cuisson des plats afin de bénéficier de leur fraîcheur au maximum. Si nous avons beaucoup trop de ciboulette, persil, menthe, ... On cueille les herbes, on les rince et on les hache finement. Dans un bac à glaçons, on y dépose les herbes fraîchement coupées avec un peu d'eau (voir photo ci-dessous) ou d'huile d'olive. Direction le congélateur 1 an maximum. Ainsi, l'hiver, je dépose dans nos petits plats maison 2 à 3 cubes d'herbes en fin de cuisson. Le glaçon va fondre doucement avec la chaleur et libèrera les herbes. Vous pouvez le faire aussi dans les plats froids mais c'est plutôt déconseiller, car les herbes auront perdu leur croquant, leur couleur (comme le basilic). Elles peuvent aussi rendre de l'eau. Vous pouvez également ajouter les herbes dans des smoothies. Leur goût et leurs bienfaits sont ainsi conservés.

Pour ce qui concerne les herbes déshydratées, il est important de les consommer dans les 3 ans maximum après la cueillette car leurs bienfaits s'estompent avec le séchage. Evitez malgré tout la consommation de ces herbes déshydratées. Vous pouvez faire sécher vos herbes vous-même : choisissez, récoltez et faites un bouquet. Attachez les herbes et suspendez vers le bas. L'idéal est d'avoir des herbes les plus fraiches possibles et de les conserver dans un endroit sec, chaud et à l'abri de la lumière.

Vous savez tout ou presque, à vous de jouer !

Plantes aromatiques

Publié dans Bien manger

Commenter cet article